Tendances 1

Cuisiner avec les fleurs de son jardin

IMGP6384Collection Fizz de Luminarc

Les plantes aromatiques n’ont pas vraiment de secrets pour la plupart d’entre nous thym, romarin, aneth…, mais connaissez vous les fleurs ?  Celles qui se consomment et qui parfument les plats, qui se croquent avec la salade.

fleurs5Source : lemanger.fr avec sa recette de beignets de fleur de courgette

L’utilisation des fleurs dans les mets est quelque chose que les gens de la terre connaissaient bien et qui s’est perdue avec le temps. Il y a bien le fleurs de choux, chou-fleur, brocoli, romanesco, les artichauts les fleurs de courgettes… en fait il y a beaucoup de fleurs que l’on consomment sans y prêter attention. Aujourd’hui, avec la tendance du fooding,  nous nous  ouvrons à de nouvelles saveurs, alors les fleurs de couleurs jaunes, bleues, roses ou rouges retrouvent le chemin de nos assiettes.

fleursSource : lineklein.blogspot.fr

Dans les fleurs qui se consomment, il y a donc les fleurs de courgettes et d’acacias, que l’on prépare sous forme de beignets, mais l’on pourrait cuisiner de cette façon aussi les grappes de glycine et de jacinthe. Classique me direz-vous. Plus original, capucines, pensées ou soucis viennent colorer un banal saladier de laitues et de chicorée. Quant à l’amertume de l’œillet et du souci, elle est idéale pour réaliser des beurres aromatisés. Il suffit de hacher les pétales et de les incorporer intimement à du beurre pommade. Les pensées, les violettes, les mauves, les lavandes, les roses et les coquelicots à la saveur sucrée se marient dans les salades de fruits et les desserts, notamment à base de lait et de crème.

fleurs_2Source : marthastewart.com et buzzfeed.com

Je dois oublier quantité de fleurs, mais attention comme les champignons, toutes ne se mangent pas, certaines sont mortelles comme la fameuse ciguë, mais dans la liste des fleurs non-comestibles, on trouve également l’anémone, l’arum, la belladone, bouton d’or, la clématite,le  cyclamen, le genêt, l’iris, le laurier rose, le muguet…
De même, on évitera de 
cueillir des fleurs dans des zones « polluées » ou d’aller les acheter chez son fleuriste qui ne vend que des fleurs traitées, mais plutôt chez son maraîcher qui commence (certains) à en mettre timidement sur son étale. Le mieux sont celles de son jardin non-traitées.

fleurs_3

Il existe maintes façon de préparer les fleurs et de les consommer : macération, fermentation, cuisson à la vapeur, flans, soupes, sauces, crèmes, tisanes… (lire cet article pour en savoir plus cuisine-des-fleurs.floralice.com ou cuisine.journaldesfemmes.com). J’ai trouvé sur la toile de nombreuses recettes au titre alléchant : » Capucines aux fromage », « Crevettes roses à la ciboulette », « Crème de coquelicots glacée au chocolat noir », « Crumble aux pommes et à la lavande »… et ses incroyables photos qui me donnent des idées gourmandes sur le blog adventures-in-cooking.com (photos ci-dessus) de meringues aux pensées ou de glace à la rose.

Désormais, vous ne regarder plus les fleurs comme avant, mais en salivant !

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  • avatar
    Yann.C dit : 18 mars 2014 à 23:35

    La toute première photo donne vraiment envie ! Je ne sais pas exactement ce que c’est , fromage blanc à la violette ?
    Personnellement j’utilise les plantes telles que la menthe, la lavande, ou encore la violette en les faisant infuser dans de la crème liquide. ;)
    Après quoi , sois je passe au chinois pour enlever les fleurs, soit je les laisse et j’en fait au choix , une glace, un yahourt ou même je met ma crème dans des gateaux .
    Amicalement, Yann.

    Répondre
  • Laisser une réponse